Nouvelle école élémentaire publique de langue française à Riverside Sud et un projet d’agrandissement à l’école élémentaire Michaëlle-Jean à Barrhaven

OTTAWA, le 17 janvier 2013 – L’honorable Madeleine  Meilleur, ministre déléguée aux Affaires francophones et ministre de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels et le Conseil des écoles publiques de l’Est de l’Ontario (CEPEO) sont heureux d’annoncer qu’une nouvelle école élémentaire publique de langue française (maternelle à la 6e année) sera construite au cours des prochaines années à Riverside Sud.  L’ouverture est prévue en 2016.

« Nous veillons à ce que les élèves aient des écoles sécuritaires, modernes et tolérantes pour apprendre et s’épanouir, où qu’ils habitent. Il est essentiel d’investir dans nos écoles pour aider chaque élève à réussir et à réaliser son plein potentiel,  » a déclaré Mme Laurel Broten, ministre de l’Éducation.

Mme Meilleur en a fait l’annonce ce matin lors d’une conférence de presse à l’école élémentaire publique Michaëlle-Jean à Barrhaven.

« Je suis ravie de constater que les élèves et les familles de Riverside Sud et de l’école élémentaire publique Michaëlle-Jean à Barrhaven bénéficieront de nos investissements visant à fournir de meilleures installations scolaires. Nous savons que les élèves apprennent mieux dans un milieu plus propice, » a affirmé Mme Meilleur.

 « Nous sommes enchantés que les familles de Riverside Sud puissent, dans un avenir rapproché, offrir à leurs enfants une éducation publique de haute qualité en langue française, » a ajouté Mme Édith Dumont, la directrice de l’éducation et secrétaire-trésorière du CEPEO.

De plus, ayant aussi reçu l’approbation et le financement du ministère de l’Éducation de l’Ontario (MEO),  un important projet d’agrandissement verra le jour à l’école élémentaire publique Michaëlle-Jean à Barrhaven. Ce projet d’agrandissement débutera en mars 2013 et permettra l’ajout d’un module de deux étages intégré à l’école comprenant quatorze salles de classe. La croissance du nombre d’élèves ainsi que l’intérêt des familles pour des programmes de choix en français comme le baccalauréat international et le programme environnemental ISO 14 000 pour les élèves sont à l’origine de ce projet d’expansion.  

« Au nom du CEPEO, je remercie le ministère de l’Éducation de nous permettre d’aller de l’avant avec ces projets d’immobilisations qui sont d’une importance capitale pour la communauté francophone de ces régions, a précisé M. Gilles Fournier, le président du CEPEO.   Avec une croissance de 4,5 % au cours de la dernière année, le CEPEO répond aux besoins des communautés francophones et doit poursuivre son travail auprès du ministère de l’Éducation pour accroître la présence des écoles publiques françaises partout sur son territoire. »

Le CEPEO recevra près de 13 millions $ du gouvernement de l’Ontario pour les deux projets.

-30-

 

Écoles de choix, Conseil de choix. Modèle en gestion environnementale, le Conseil des écoles publiques de l’Est de l’Ontario (CEPEO) est le seul conseil scolaire en Amérique du Nord à offrir le programme ISO14000 pour les élèves reconnu par les Nations Unies et à intégrer à ses pratiques la norme ISO 14001 qui spécifie les exigences relatives à un système de management environnemental. LE CEPEO dessert plus de 12 400 élèves et compte 38 écoles élémentaires et secondaires de langue française réparties sur tout le territoire de l’Est ontarien.

Renseignements :

Marilyne Guèvremont,  Chef des communications
Téléphone : 613.295.4988
Courriel : marilyne.guevremont@cepeo.on.ca