Une pelletée de terre symbolique pour une salle de classe dans une serre solaire, une grande première!

(OTTAWA, 8 octobre 2010) – Aujourd’hui, dans le cadre de la 3e phase du Projet Karyne, la communauté scolaire de l’écolesecondaire publique Gisèle-Lalonde ainsi que plusieurs invités spéciaux, commanditaires et collaborateurs se sont rassemblés afin de participer à la pelletée de terre symbolique marquant le début des travaux de construction de la toute première salle de classedans une serre solaire.

En cette occasion, les commanditaires officiels de la serre solaire ont procédé à la remise de chèque en guise d’appui financier auprojet. D’abord, M. Tracy Chisholm, directeur des communications chez Sobeys Ontario ainsi que M. Jed Goldberg, président del’initiative « Jour de la Terre », ont remis un chèque, conjointement, au montant de 18 000 $. Par la suite, M. Peter Staniforth, gérantde la division TD Canada Trust, a remis un chèque au montant de 10 000 $ au nom du programme environnemental « La Fondationdes amis de l’Environnement » de la banque TD.

Basée sur un concept de développement durable, la serre solaire de 75 mètres carrés sera construite de sorte à ce qu’elle soit autosuffisante. Par exemple, l’intégration d’un maximum de composantes d’énergie renouvelable, dont un chauffe-eau et un chauffe-airsolaires, un système de récupération d’eau de pluie ainsi qu’un système d’air climatisé géothermique feront partie intégrante de cettetoute première salle de classe dans une serre solaire.

« Dès le printemps 2010, l’école permettra à tous les élèves de profiter de la serre solaire à l’aide d’un système de réservation basésur les niveaux scolaires et les matières enseignées. Comme par exemples, les cours de sciences pourront y intégrer leur unitéd’écosystème tandis que la classe d’alimentation pourra surement y faire pousser des herbes aromatiques, des fruits et deslégumes », a fait valoir M. Georges Orfali, président du Conseil des écoles publiques de l’Est de l’Ontario.

« L’idée originale, un symbole de la présence de Karyne dans nos coeurs, s’est transformée en un projet ambitieux qui offrira trèsbientôt aux élèves, une opportunité unique d’apprentissage dans les domaines de la science, de l’énergie renouvelable, du jardinageorganique et du développement durable. Conçue et construite avec l’aide des élèves et de membres de la communauté, la serresolaire auto-suffisante sera un exemple concret de vie durable par sa méthode de construction », a fièrement partagé M. Carl Maisonneuve, instigateur du Projet Karyne et père de feu Karyne.

– 30 –

En juillet 2006, Karyne Maisonneuve est décédée des effets de son traitement contre le cancer à l’âge de 8 ans. Pendant près de deux ans,les maintes opérations et séjours à l’hôpital ne lui ont jamais fait perdre son sourire et sa joie de vivre. Il est probable que la haussedu taux de cancer est partiellement attribuable à la pollution et à l’état de l’environnement. À la mémoire de Karyne, et pour changerleur tristesse en énergie positive, ses parents, sa soeur (Élyse) et ses frères (Marc et Paul) ont lancé le Projet Karyne, un projet d’énergierenouvelable, en partenariat avec l’école secondaire Gisèle-Lalonde à Orléans.

Renseignements :

Mélanie Gauthier
Coordonnatrice des communications – Intérim
Téléphone : 613-742-8960, poste 2209
Cellulaire : 613-715-0663